Israël

  • Coronavirus: Israël rend obligatoire le confinement à domicile

    Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a annoncé jeudi un durcissement des mesures en vigueur dans le pays face à l'épidémie de coronavirus, en chargeant la police de faire appliquer le confinement à domicile de la population. «Dans le cadre de ces ordres, vous, citoyens israéliens, devez rester chez vous. Il ne s'agit plus d'une demande, il ne s'agit pas d'une recommandation, il s'agit d'une directive obligatoire qui sera appliquée par les autorités en charge du maintien de l'ordre», a-t-il déclaré à la télévision.

    Les Israéliens resteront autorisés à sortir pour aller acheter nourriture et médicaments, et certains salariés seront exemptés des mesures de confinement. Le ministère de la Santé israélien a fait état de 573 cas confirmés d'infection au coronavirus. Quarante-sept cas ont été recensés parmi les habitants palestiniens de Cisjordanie.

     

    source: https://www.lefigaro.fr/flash-actu/coronavirus-israel-rend-obligatoire-le-confinement-a-domicile-20200319

    Continuer
  • Israël: Benny Gantz chargé de composer un gouvernement

    Bien que devancé dans les urnes, l’ancien chef d’état-major semble en mesure de détrôner Benyamin Nétanyahou.

    Benny Gantz contre Benyamin Nétanyahou. L’ex-chef d’état-major de l’armée contre «Bibi», l’homme qui a incarné la nation plus longtemps en termes de longévité politique que David Ben Gourion, le fondateur de l’État hébreu. À l’issue de trois scrutins législatifs en moins d’un an, Israël reste un pays fracturé, même si pour la première fois depuis le déclenchement des processus électoraux, une majorité se dégage à la Knesset. 61 élus sur 120 se déclarent en faveur de la nomination de Benny Gantz au poste de chef du gouvernement, mais tous ne se voient pas gouverner avec lui. Les quinze membres de la Liste arabe unie et les sept membres d’Israel Beitenou, le mouvement de la droite radicale animé par Avigdor Lieberman, se sont ralliés pour soutenir le chef de Kahol Lavan, la formation de centre droit Bleu et Blanc.

    La coalition de Benyamin Nétanyahou qui comprend, outre le Likoud, des partis ultraorthodoxes et les nationalistes religieux, plafonne à 58 députés. Pas assez pour rester en place autrement que par intérim. «Je vous en fais le serment, je ferai tout ce qui est en mes capacités pour former d’ici à quelques jours un gouvernement aussi large et patriotique que possible», a dit Benny Gantz aux côtés du chef de l’État, Reuven Rivlin. Ce dernier lui confie la tâche de résoudre la crise. Elle s’annonce rude.

    Les soutiens de Benny Gantz sont divisés. Une poignée de députés de droite issus de son alliance hétéroclite pourrait lui faire défaut. Mais la détestation de Benyamin Nétanyahou rapproche Avigdor Lieberman et les partis arabes. L’ancien conseiller russophone du premier ministre s’est éloigné de lui et se voit toujours comme le faiseur de roi. La prise de position de la liste des partis arabes unis traduit un changement de mentalité inédit.

    Procès reporté au 24 mai

    Ces mouvements qui vont, à l’origine, du panarabisme à l’islamisme en passant par le postcommuniste ont choisi à l’unanimité de s’impliquer dans le fonctionnement des institutions. Leurs représentants au Parlement se tenaient d’ordinaire à l’écart des méandres de la vie politique. Ils représentent 20% de la population. Dans d’anciennes déclarations, Avigdor Lieberman avait exprimé tout le mal qu’il pensait des Arabes israéliens avant de baisser d’un ton. Les partis arabes ont effectué un virage stratégique en privilégiant les problèmes du quotidien de leur électorat. Ce grand écart ne comble pas les clivages.

    De son côté, Benyamin Nétanyahou joue sa survie alors qu’il doit être jugé pour corruption, des accusations qu’il rejette. Il clame son innocence et se dit victime d’une «chasse aux sorcières». Son procès devait s’ouvrir ce mardi. Il a été reporté au 24 mai en raison de l’épidémie de coronavirus. Le premier acte devait être uniquement consacré à la lecture des charges pesant contre lui. Au soir des élections du 2 mars, il avait déclaré avoir connu «la plus grande victoire de sa vie». Son parti était arrivé en tête devançant de peu la formation Bleu et Blanc.

    Une aura conférée par ses faits d’armes

    À l’issue des deux précédents scrutins, Benny Gantz avait refusé de participer à un gouvernement dirigé par Benyamin Nétanyahou, en raison de l’inculpation de ce dernier. Ce père de quatre enfants, à l’attitude décontractée et abordable, n’avait aucune expérience politique lorsqu’il s’est jeté dans l’arène il y a un an pour former Kahol Lavan. Mais en fédérant les opposants au premier ministre, il a réussi à rivaliser aux législatives d’avril puis à celles de septembre 2019. Dans un pays où l’armée est fédératrice, cet homme de 1,95 m aux yeux bleus bénéficie d’une aura conférée par ses faits d’armes et son rang d’ancien commandant des armées. S’il propose une vision plus libérale de la société que Benyamin Nétanyahou, et souhaite mettre en place un gouvernement laïc favorable au mariage civil, ce qui n’est pas d’usage en Israël, il soigne son image de faucon. Il affirme vouloir conserver le contrôle militaire israélien sur la majeure partie de la Cisjordanie occupée, annexer la vallée du Jourdain et mettre fin aux attaques à partir de Gaza.

     

    «Ce ne sont pas des jours normaux»

    Une fois encore, Reuven Rivlin a appelé les deux rivaux à former un gouvernement d’union «le plus tôt possible», afin de se concentrer sur la lutte contre la propagation du coronavirus en Israël, où plus de 250 cas de contamination ont été recensés et où des dizaines de milliers de personnes sont confinées. Il reste convaincu que seul un partage équilibré des pouvoirs permettra de sortir de la crise. Il a prononcé lundi son discours dans un Hémicycle presque vide. Les députés ont prêté serment et, conformément aux directives du ministère de la Santé, il n’y avait pas plus de 10 personnes en même temps dans la salle plénière. Benny Gantz a estimé que son gouvernement «guérirait la société israélienne du coronavirus, ainsi que du virus de la haine et de la division»«Ce ne sont pas des jours normaux», a-t-il ajouté, après avoir reçu son mandat du président Reuven Rivlin.

    «La crise du coronavirus n’est pas la plus grande crise à laquelle nous ayons été confrontés. Nous avons connu des crises existentielles et douloureuses et nous les avons traversées ensemble», a déclaré le chef du parti Bleu et Blanc. Il a 28 jours pour essayer de former une coalition. S’il n’y parvient pas dans ce délai, il pourra demander une prolongation de 14 jours, dans sa tentative de mettre fin à l’impasse.

     

    source: https://www.lefigaro.fr/international/benny-gantz-charge-de-composer-un-gouvernement-20200317

    Continuer
  • Israël: Benny Gantz chargé de former un gouvernement

    Le leader de la liste centriste Bleu-blanc, Benny Gantz, sera chargé lundi 16 mars de former un gouvernement après avoir reçu le soutien d’une majorité de députés. Le président israélien propose à Benyamin Netanyahu et à son rival d’accepter le principe d’un gouvernement d’union nationale.

     

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Michel Paul

    À nouveau, c’est l’ancien ministre de la Défense Avigdor Lieberman qui a créé la surprise en recommandant la candidature de Benny Gantz pour la formation de la prochaine coalition. « La chose la plus importante est d’empêcher une quatrième campagne électorale », a-t-il donné pour toute explication.

    Doté de 61 recommandations de députés, et c’est une première, des 15 membres de la liste arabe unifiée le leader du parti centriste Bleu-blanc s’est entretenu avec le Premier ministre sortant Benyamin Netanyahu à l’invitation du président israélien Reuven Rivlin. Ce dernier a encouragé les deux hommes à mettre sur pied un gouvernement d’union nationale pour répondre à la menace du coronavirus. Auparavant, Benny Gantz avait indiqué qu’il serait prêt à discuter de cette possibilité lorsque Netanyahu formulera des « propositions sérieuses ».

    Le leader de la liste centriste Bleu-blanc, Benny Gantz, sera chargé lundi 16 mars de former un gouvernement après avoir reçu le soutien d’une majorité de députés. Le président israélien propose à Benyamin Netanyahu et à son rival d’accepter le principe d’un gouvernement d’union nationale.

     

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Michel Paul

    À nouveau, c’est l’ancien ministre de la Défense Avigdor Lieberman qui a créé la surprise en recommandant la candidature de Benny Gantz pour la formation de la prochaine coalition. « La chose la plus importante est d’empêcher une quatrième campagne électorale », a-t-il donné pour toute explication.

    Doté de 61 recommandations de députés, et c’est une première, des 15 membres de la liste arabe unifiée le leader du parti centriste Bleu-blanc s’est entretenu avec le Premier ministre sortant Benyamin Netanyahu à l’invitation du président israélien Reuven Rivlin. Ce dernier a encouragé les deux hommes à mettre sur pied un gouvernement d’union nationale pour répondre à la menace du coronavirus. Auparavant, Benny Gantz avait indiqué qu’il serait prêt à discuter de cette possibilité lorsque Netanyahu formulera des « propositions sérieuses ».

     

    source: https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/isra%c3%abl-benny-gantz-charg%c3%a9-de-former-un-gouvernement/ar-BB11dNAF?li=AAaCKnE&ocid=UP97DHP

    Continuer
  • Coronavirus: Israël interdit l’entrée aux Français non résidents

    Les autorités israéliennes ont annoncé mercredi l’interdiction pour les Français et les ressortissants de plusieurs autres pays européens d’entrer sur leur territoire, à moins qu’ils disposent d’un lieu permanent de résidence en Israël.

    Les Israéliens revenant de France et d’autres pays européens pourront rentrer en Israël mais devront rester en isolement, chez eux, pendant 14 jours, ont assuré les autorités qui ont recensé jusqu’à présent 15 cas d’infection au nouveau coronavirus sur leur territoire. Mais les « ressortissants de ces pays (l’Allemagnel’Espagnel’Autriche et la Suisse notamment) ne pourront pas pénétrer sur le territoire israélien sauf s’ils prouvent qu’ils ont un lieu pour se mettre en quarantaine», a indiqué le ministère israélien de la Santé dans un communiqué.

    Des restrictions avaient déjà été imposées à l’Italie, plus important foyer de l’épidémie en Europe, et à de nombreux pays asiatiques, poussant les autorités israéliennes à renvoyer chez eux de nombreux voyageurs à leur arrivée à l’aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv et à annuler des liaisons aériennes.

    « Contrairement à d’autres pays, nous avons aussi opté pour une politique d’isolement »

    «Nous sommes dans une meilleure situation que d’autres pays car depuis le début j’ai donné des instructions pour agir au maximum et pas au minimum. Nous avons pris des mesures strictes, très strictes, pour ralentir la propagation de la maladie en Israël», a dit le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

    «Contrairement à d’autres pays, nous avons aussi opté pour une politique d’isolement et de tests approfondis», a ajouté le Premier ministre dans sa première conférence de presse depuis la victoire de son parti, le Likoud, aux élections législatives de lundi.

     

    source: https://www.lavoixdunord.fr/720241/article/2020-03-05/coronavirus-israel-interdit-l-entree-aux-francais-non-residents

    Continuer
  • Israël: une orque repérée au large des côtes

    L'orque aurait commencé son périple en Islande en juin 2018 et aurait parcouru plus de 8.000 km

    Une orque a été repérée vendredi matin au large des côtes de l'Etat hébreu, et a été filmée pour la première fois par la Direction israélienne de la Nature et des Parcs (DINP).

    "Nous nous sommes approchés de l'orque, à une distance de plusieurs dizaines de mètres", indique la DINP dans un communiqué.

    "C'est un mâle qui a une longueur d'environ 10 mètres, et il pèse environ 10 tonnes", a expliqué de son côté le biologiste marin Aviad Scheinan au site d'informations Israel Hayom.

    "C'est quelque chose que vous voyez de manière très occasionnelle dans notre région, voire jamais", a-t-il ajouté.

    L'orque est probablement la même que celle qui a été repérée plus tôt cette semaine au large du Liban.

    Selon Marie-Thérèse Mrusczok, présidente des Orca Guardians, une organisation islandaise indépendante à but non lucratif dédiée à la protection des orques, le mammifère marin repéré au large des côtes israéliennes aurait commencé son périple en juin 2018 en Islande.

    "À notre connaissance, c'est la plus longue distance connue parcourue par une orque à ce jour, elle a parcouru plus de 8.000 km, c'est tout simplement incroyable !", s'est enthousiasmée l'organisation dans un communiqué publié la semaine dernière.

    L'orque serait néanmoins en mauvaise santé à la vue de son apparence amincie, signifiant qu'elle pourrait ne pas être en mesure de se nourrir correctement.

     

    source: https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/1582902174-israel-une-orque-reperee-au-large-des-cotes

     

    Continuer

Nouveaux Articles

Populaires