Politique

  • États-Unis : la Chambre des représentants reconnaît le génocide arménien, la Turquie convoque l'ambassadeur américain

    INÉDIT - Mardi, pour la première fois, une chambre du Congrès américain - en l’occurrence la Chambre des représentants - a formellement reconnu le génocide arménien. Un vote symbolique qui a évidemment provoqué l’ire de la Turquie. L'ambassadeur américain a été convoqué.

    Déjà tendues ces dernières semaines, les relations entre la Turquie et les États-Unis vont connaître un nouveau coup de froid ces prochaines heures. Mardi, pour la première fois, des membres du Congrès américain ont formellement reconnu le génocide arménien à l’issue d’un vote symbolique organisé à la Chambre des représentants.

    La résolution votée par les représentants s’est basée sur un texte non-contraignant qui appelle à "commémorer le génocide arménien", à "rejeter les tentatives (...) d'associer le gouvernement américain à la négation du génocide arménien" et à éduquer sur ces faits. Grâce à une union assez rare entre démocrates et républicains, elle a été adoptée par 405 voix sur 435.

    1,2 à 1,5 million de morts pendant la Première guerre mondiale

    "Trop souvent, de manière tragique, la réalité de ce crime abominable a été niée, a clamé Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants. Aujourd'hui, nous disons clairement, dans cet hémicycle, afin que ce soit gravé dans le marbre des annales du Congrès : les actes barbares commis contre le peuple arménien constituent un génocide."

    De par le monde, une trentaine de pays ainsi que la communauté des historiens ont déjà reconnu le génocide arménien par les troupes de l'Empire ottoman, qui, selon les estimations, a provoqué la mort de 1,2 à 1,5 million d’Arméniens pendant la Première guerre mondiale. La Turquie a toujours refusé le terme de "génocide", préférant parler de "massacres réciproques" sur fond de guerre civile et de famine.

    Dès l’annonce du vote américain, le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan a "salué le vote historique du Congrès américain reconnaissant le génocide arménien", estimant que cette résolution "est un pas audacieux vers la vérité et la justice historique qui offre également un réconfort à des millions de descendants des survivants du génocide arménien."

    La Turquie, elle, a logiquement regretté la décision des représentants américains. "Cet acte politique dénué de sens a pour seuls destinataires le lobby arménien et les groupes anti-turcs", a ainsi affirmé le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué. "Nous croyons que les amis américains de la Turquie qui sont en faveur de la continuation de l'alliance et des relations amicales s'interrogeront sur cette grave erreur." 

     

    Signe de la colère d'Ankara, l'ambassadeur américain en Turquie David Satterfield a été convoqué par les autorités.

     

    source:https://www.lci.fr/international/etats-unis-la-chambre-des-representants-reconnait-le-genocide-armenien-turquie-congres-nancy-pelosi-nikol-pashinyan-ottoman-2136280.html

    Continuer
  • Mort d’al-Baghdadi : Les Américains annoncent avoir capturé deux hommes pendant l’opération

    Les soldats américains ont capturé deux hommes lors du raid contre Abou Bakr al-Baghdadi dans la nuit de samedi à dimanche. Une information délivrée ce lundi par le chef d’état-major de l’armée américaine, le général Mark Milley, qui a également donné des détails supplémentaires sur la mort du chef du groupe Daesh.

    « Deux hommes ont été capturés » lors de l’assaut et « nous les détenons dans un endroit sécurisé », a déclaré le général Milley lors d’une conférence de presse au Pentagone, où il devait donner des détails sur l’opération menée dans le nord-ouest de la Syrie.

    Du matériel récupéré sur les lieux

    « Alors qu’elles sécurisaient l’objectif, les forces américaines ont découvert que Baghdadi se cachait dans un tunnel. Le groupe d’assaut s’est rapproché de Baghdadi et a stoppé lorsqu’il a fait exploser sa ceinture d’explosifs », a raconté le général. Les restes du chef de Daesh « ont alors été transportés dans un endroit sécurisé pour faire confirmer son identité grâce à des analyses ADN », a-t-il ajouté, affirmant que le « traitement » de ces restes avait été fait « de façon appropriée ». Le haut responsable a assuré que l’assaut avait été mené « uniquement » par des militaires américains. Ceux-ci ont récupéré du « matériel » qui en train d’être exploité, a-t-il expliqué.

    « La situation sécuritaire en Syrie reste complexe », a pour sa part déclaré le ministre de la Défense, Mark Esper, car « de nombreux acteurs étatiques et non-étatiques se disputent le contrôle des territoires et des ressources de ce pays ». Le « califat » territorial de Daesh a été déclaré défait par les Américains en mars dans son dernier réduit en Syrie.

     

    Source: https://www.20minutes.fr/monde/2638731-20191028-mort-al-baghdadi-americains-annoncent-avoir-capture-deux-hommes-pendant-operation

    Continuer

Nouveaux Articles

Populaires