La Chine va se doter d’armes dignes de Star Wars. Le South China Morning Post a révélé que l’armée de l’Empire du Milieu a développé un prototype de laser qui pourra être tiré depuis un avion. Cette technologie futuriste serait utilisée pour intercepter et détruire plus facilement des missiles ou des aéronefs ennemis. En effet, un laser se déplace à la vitesse de la lumière - soit 300.000.000 mètres par seconde - et peut donc atteindre instantanément une cible. Un sérieux avantage par rapport à un missile classique moins rapide et qui peut se faire dévier de sa cible par des leurres.

Pour l’instant, les militaires chinois ne maîtrisent pas encore totalement cet équipement destructeur. L’armée a encore besoin de mettre sur pied un logiciel plus sophistiqué pour lui permettre de bien utiliser et diriger le laser en plein combat aérien. Le gouvernement a donc fait un appel d’offres afin que des entreprises puissent développer un tel programme. Les scientifiques doivent aussi surmonter d’autres problème techniques. En effet, ce laser anti-aérien perd vite de l’énergie sur de longue distance. Pour être efficace il nécessite une grande consommation d’électricité. Encore trop gourmand en énergie, il ne peut pour le moment, être embarqué sur un avion de chasse.

Un laser capable d’aveugler des satellites

Ce laser n’est pas la seule arme capable de menacer des équipements militaires. “Nous sommes certains que les Chinois développent des lasers pour aveugler nos satellites”, avait alerté récemment le commandant de la force spatiale américaine John Raymond. Le général qui dirige cette nouvelle branche de l’armée américaine - fondée par Donald Trump en 2019 - estime que les États-Unis doivent mieux protéger leurs “yeux dans l’espace”. “Si une guerre venait à se déclarer, l’Empire du Milieu pourrait incapaciter les senseurs optiques de notre flotte de satellites espions KH-11”, affirme encore John Raymond.

Une arme digne de la science-fiction... et pourtant, les officiers de la force spatiale américaine sont persuadés que les scientifiques chinois sont capables de construire une telle technologie. “ Pour l’instant, nous sommes les meilleurs du monde dans les opérations spatiales”, tempère le général John Raymond. Qui prévient : “Si nous voulons le rester, il va falloir développer des technologies pour protéger nos satellites. L’armée américaine s’appuie sur ces derniers pour le positionnement GPS, les communications ou l’espionnage. Il est normal qu’en cas de conflit nos ennemis cherchent à les détruire”, conclut le général.

 

source: https://www.capital.fr/economie-politique/la-chine-aura-des-avions-de-chasse-capables-de-tirer-des-lasers-1359293