Suède

  • La Suède va déployer 150 soldats au Mali pour lutter contre le terrorisme

    (Agence Ecofin) - La Suède va déployer 150 nouveaux soldats au Mali dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. C’est ce qu’a annoncé ce lundi 16 mars, Ann Linde (photo), ministre suédoise des Affaires étrangères dans un communiqué relayé par Reuters.

    A ce contingent, devraient s’ajouter des hélicoptères pour faciliter le déplacement des troupes et la traque des djihadistes. Les nouveaux soldats devraient être déployés dans le cadre de la Task Force Takuba, un corps prévu pour regrouper des unités de forces spéciales en provenance de plusieurs pays européens et destiné à renforcer la lutte contre les groupes terroristes au Sahel.

    « Cela permettra de mener plus facilement les activités de développement au Mali », a déclaré la ministre. Et d’ajouter : « cette décision nous permettra également de contribuer à la lutte contre le terrorisme international et, en fin de compte, de rendre la Suède plus sûre et plus sécurisée ».

    La nouvelle annonce vient en réponse à l’appel lancé par le gouvernement français et les pays du G5 Sahel en faveur d’une plus grande mobilisation de la communauté internationale pour éradiquer la violence djihadiste dans le Sahel. Ces dernières années, la région a en effet enregistré une recrudescence des attaques visant civils et militaires, malgré le déploiement de la force française Barkhane.

    Pour rappel, plus de 200 militaires suédois sont déjà déployés dans le cadre de missions multinationales au Mali.

     

    source:https://www.agenceecofin.com/securite/1603-74831-la-suede-va-deployer-150-soldats-au-mali-pour-lutter-contre-le-terrorisme

    Continuer
  • La Suède teste la première cryptomonnaie nationale

    Après trois ans de développement, la Riskbank a annoncé jeudi avoir émis ses premières « e-couronne ». Le test, réalisé en partenariat avec Accenture, s'achèvera en février 2021, avant un éventuel lancement.

    La course aux cryptomonnaies nationales est lancée et la Banque centrale de Suède a déjà pris une longueur d'avance. La Riksbank a annoncé ce jeudi avoir commencé à tester officiellement la « e-couronne », une monnaie numérique qui pourrait permettre aux Suédois de se passer d'argent liquide à terme.

    Le projet a été lancé en 2016 et s'est accéléré avec les annonces en 2019  de projet comme la libra de Facebook.« Le but du projet est de montrer comment une e-couronne pourrait être utilisée par le grand public », a indiqué la Riksbank, qui a précisé qu'effectuer un paiement en e-couronne serait aussi simple que d'envoyer un SMS.

    A la différence du bitcoin, les cryptomonnaies émises par les banques centrales ne sont pas décentralisées. Elles sont cependant également basées sur des blockchains qui leur permettent de sécuriser et de tracer les transactions. Ce n'est d'ailleurs pas anodin si la Suède est la première à lancer un tel projet.

    Test jusqu'en 2021

    Le royaume scandinave est en effet l'un des pays  où l'argent liquide est le moins utilisé, ce qui en fait l'un des terrains de jeux privilégiés pour la monnaie numérique. « La vision portée est intéressante parce que la Riksbank déplore que le lien entre la banque centrale et les citoyens est de moins en moins direct », explique Clément Jeanneau, cofondateur de Blockchain Partner.

    Si cette monnaie était mise en circulation, elle serait utilisée pour des activités bancaires traditionnelles comme les paiements, les dépôts et les retraits via des portefeuilles numériques. En attendant, la Riksbank a précisé qu'aucune décision n'avait été arrêtée sur la mise en circulation de la « e-couronne ».

    Le test, réalisé en partenariat avec le cabinet Accenture, s'achèvera en février 2021 avant un éventuel lancement, a précisé l'institution basée à Stockholm. D'autres banques centrales travaillent également sur des projets de cryptomonnaies nationales. C'est le cas notamment en Chine, où la banque centrale a annoncé à plusieurs reprises le  lancement d'un « crypto-yuan ». Toujours en développement, il est attendu pour 2020.

    Les banquiers centraux britanniques et japonais ont aussi fait savoir qu'ils travaillaient sur des projets similaires, mais exclusivement à destination des banques. Egalement très impliquée sur le sujet, la Banque de France, qui milite pour  la création d'un euro numérique de gros (pour les banques), a annoncé  des tests dès cette année.

     

    source: https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/la-suede-teste-la-premiere-cryptomonnaie-nationale-1173492

     

    Continuer
  • Suède : dix sculptures en bronze de Salvador Dali volées dans une galerie

    Dérobées dans une galerie de Stockholm, chacune des œuvres est estimée entre 20.000 et 50.000 euros.

    n cambriolage qui vaut de l'or. Dix sculptures du maître espagnol du surréalisme Salvador Dali ont été dérobées ce jeudi 30 janvier lors du cambriolage d'une galerie à Stockholm, a raconté le propriétaire des lieux, Peder Enström. Les voleurs ont brisé la porte vitrée de la galerie Couleur dans le quartier chic d'Östermalm et ont emporté avec eux les œuvres, d'une valeur estimée entre 20.000 et 50.000 euros pièce, avant de prendre la fuite à bord d'un véhicule, selon des témoins.

    Les sculptures en bronze, qui représentent notamment la fameuse montre molle de l'artiste catalan et dont il existe environ 350 exemplaires numérotés dans le monde, provenaient d'une collection suisse et étaient en prêt.

    Peder Enström, interrogé dans sa galerie après le départ des enquêteurs, estime que "3, 4, 5 ou même 6 personnes" pourraient être à l'origine du vol. "Ils n'ont pas pris les certificats (d'authenticité des œuvres), ce qui est une bonne chose parce que ça va être très compliqué de vendre les sculptures sans ces documents", a-t-il précisé.

     

    source: https://www.rtl.fr/actu/international/suede-dix-sculptures-en-bronze-de-salvador-dali-volees-dans-une-galerie-7799993460

    Continuer
  • Suède: les gangs utilisent des explosifs pour impressionner leurs adversaires

    La pratique n'est pas nouvelle dans le pays mais le phénomène s'est amplifié ces derniers mois.

    Les autorités suédoises s’inquiètent d’un phénomène alarmant : l’utilisation d’explosifs dans la guerre entre gangs pour impressionner ses adversaires ou tout simplement montrer son pouvoir. Un phénomène ancien, qui serait lié à l’arrivée de réfugiés après le démantèlement de l’ex-Yougoslavie, dans les années 1980 et 1990, mais qui s’est brusquement amplifié ces derniers mois. 

    Une explosion dans un quartier aisé de Stockholm

    Un attentat à l’explosif a ainsi eu lieu le 13 janvier en pleine nuit à Stockholm. À l’heure du diner, les Suédois devant le journal télévisé ont vu un homme effrayé de constater ce qui arrive dans sa rue et des images d'un immeuble résidentiel avec sa façade complètement détruite, la porte d’entrée arrachée et les fenêtres défoncées.

    Il y a eu d’autres attaques depuis mais celle-ci a beaucoup frappé l’opinion pour trois raisons. D’abord parce qu’elle a touché Ostermalm, qui est un quartier plutôt aisé de Stockholm, où l’on n’a pas l’habitude de ce genre d’évènements. Ensuite, parce que c’est l’une des explosions les plus puissantes qui a frappé la capitale suédoise. Elle a été entendue à plusieurs kilomètres à la ronde. Enfin, parce que cette semaine-là, il y a eu cinq attaques à l’explosif dans tout le pays.

    Des explosifs pour faire peur

    La Suède a des liens particuliers avec l’ex-Yougoslavie, une zone où jusqu’à aujourd’hui les armes circulent plutôt facilement, notamment les grenades et les explosifs. Le but n’est pas de tuer mais plutôt de faire peur et mettre la pression. Difficile d’en savoir plus car il n’y a presque jamais d’arrestations après ces attentats. Un phénomène que la police ne peut plus ignorer : en 2019, elle a recensé 225 explosions dans tout le pays, 60% de plus que l’année dernière.

    Lutte contre les gangs

    L’hiver dernier la police avait proposé une amnistie à ceux qui ramenaient volontairement leurs grenades mais cela n’a visiblement pas suffi. Une opération spéciale baptisée "Rimfrost" a commencé en novembre à Malmö dans le sud du pays, avec des agents spécialement entraînés et des moyens supplémentaires, pour lutter contre les gangs.Les autorités sont d’autant plus poussées à agir que ces attentats ne se cantonnent plus aux banlieues des grandes villes : il y a maintenant des explosions dans le centre de Malmö, de Göteborg et maintenant dans les quartiers chics de Stockholm.

     

    source: https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/en-direct-du-monde/en-suede-les-gangs-utilisent-des-explosifs-pour-impressionner-leurs-adversaires_3791815.html

    Continuer
  • Suède : Une mosquée subit la deuxième attaque raciste en 7 mois

    Des personnes non identifiées sont entrées dans la mosquée, ont déchiré une copie du Coran et ont écrit des mots insultants envers l’islam et le prophète Mohammed.

    a salle de prière de l'hôpital "Mölndal" de la ville suédoise de Göteborg a fait l'objet d'une attaque raciste, la deuxième du genre en sept mois.

    Mikail Yüksel, chef du parti "Migrants" en Suède, a déclaré à Anadolu que la mosquée a été victime d'une attaque raciste, quand des inconnus y ont pénétré, ont déchiré une copie du Coran, et ont écrit des insultes contre l'islam et le prophète Mohammad sur les murs.

    Il a indiqué que la même mosquée avait été victime d'une attaque raciste similaire il y a sept mois, soulignant que ces attaques préoccupent les musulmans.

    Yüksel a expliqué qu'il n'y a pas de caméras de surveillance dans la section de l'hôpital qui comprend la mosquée, appelant les autorités sécuritaires à installer des caméras et à prendre les mesures nécessaires.

    La police suédoise s'est rendue à la mosquée et a ouvert une enquête sur les abus racistes.

    En décembre, l'administration d'une mosquée dans la ville de Trollhättan (ouest) a reçu une lettre menaçant de faire exploser la mosquée et de tuer ceux qui y prient.

    Cette menace est intervenue quelques jours après qu'un groupe raciste ait lancé des appels, sur les réseaux sociaux, à tuer des musulmans et brûler leurs mosquées.AA

     

    source: https://www.trt.net.tr/francais/europe/2020/01/28/suede-une-mosquee-subit-la-deuxieme-attaque-raciste-en-7-mois-1348919

    Continuer

Nouveaux Articles

Populaires