République Tchèque

  • République tchèque: sécheresse "catastrophique", selon le ministère de l’Environnement

    La République tchèque est d'ores et déjà confrontée à une sécheresse "catastrophique", a déclaré mercredi le ministre de l’Environnement Richard Brabec, tandis que les experts parlent de la pire situation hydrologique en 500 ans.

    "La situation est tout simplement catastrophique", a dit aux journalistes M. Brabec.

    Les niveaux des cours d’eau, aussi bien de ceux en surface que souterrains, restent particulièrement bas en ce printemps 2020, comparé aux moyennes saisonnières des années précédentes.

    "L’épisode de sécheresse que connaît le pays depuis 2015 est le pire de ces 500 dernières années", peut-on à cet égard lire sur le compte Twitter du collectif spécialisé Intersucho, réunissant des scientifiques et des experts.

    En 2019, la très faible humidité du sol a provoqué sur 99,5 % du territoire tchèque un arrêt de la croissance végétale, réduit les rendements agricoles et mis en danger le bétail.

    La sécheresse de plus en plus fréquente depuis quelques années en République tchèque est due "à la baisse du volume des précipitations, à la hausse de la température moyenne ainsi qu’à une évaporation plus importante et à une saison de végétation plus longue", a expliqué Richard Brabec.

    Le ministre a annoncé pour le 12 mai prochain une réunion de la "coalition nationale pour la lutte contre la sécheresse", avec des représentants des régions et des communes, en vue de préparer un scénario de crise et d'assurer l’approvisionnement en eau potable.

    En Pologne voisine, dont les ressources en eau sont actuellement, d'après les autorités, comparables à celles de l'Egypte, la sécheresse sème la panique parmi les agriculteurs et a récemment favorisé de grands incendies dans le parc national de la Biebrza, dans l'est.

     

    source: https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/secheresse-catastrophique-en-republique-tcheque-selon-le-ministere-de-l-environnement_143909

    Continuer
  • République tchèque: un incendie éclate sur un marché vietnamien

    Un incendie s’est déclaré mardi 25 février au marché vietnamien Svaty Kriz dans la ville de Cheb, dans la province tchèque de Karlovy Vary, près de la frontière avec l’Allemagne.

    Prague (VNA) - Un incendie s’est déclaré mardi 25 février au marché vietnamien Svaty Kriz dans la ville de Cheb, dans la province tchèque de Karlovy Vary, près de la frontière avec l’Allemagne.

    Les pompiers de la République tchèque et de Waldsassen en Allemagne sont rapidement arrivés sur les lieux et ont éteint l’incendie en quelques dizaines de minutes.

    L’incident a détruit une dizaine de magasins de vêtements et de jouets, provoquant une perte de plus d’un million de couronnes tchèques (plus d’un milliard de dongs).

    Les causes du feu demeurent incertaines, mais des sources ont déclaré qu’il pourrait s’agir d’un problème de court-circuit.

    Un incendie similaire a également frappé le marché en 2017, entraînant une perte de plus de 3 millions de couronnes tchèques. – VNA

    source: https://fr.vietnamplus.vn/un-incendie-eclate-sur-un-marche-vietnamien-en-republique-tcheque/134017.vnp

    Continuer
  • République tchèque: le plus ancien puits en bois du monde découvert

    Ce puits néolithique, découvert il y a deux ans, remonte à 5256-5255 avant J.-C. Aucune structure en bois artificielle n’est plus ancienne que celui-ci, selon les archéologues.

    Un puits néolithique, découvert en République tchèque il y a deux ans, constitue la plus ancienne structure en bois du monde, selon des archéologues tchèques qui ont effectué des tests approfondis.

    Pour le dater, ces archéologues ont effectué « une analyse dendrochronologique » puis l’ont confirmée par une « datation au carbone », a déclaré Jaroslav Peska, du centre archéologique de la ville d’Olomouc, dans l’est de la République tchèque. « Le puits remonte à 5256-5255 avant J.-CIl n’y a actuellement aucune structure en bois artificielle plus ancienne datée par la dendrochronologie dans le monde, bien que cela puisse changer à l’avenir », a-t-il précisé.

    A l’origine d’environ quatre mètres de profondeur, ce puits a été découvert en 2018 sur le site d’une future autoroute à environ 120 kilomètres à l’est de la capitale, Prague. « Nous avons déterré une partie inférieure en bois du puits qui mesure 1,4 mètre de haut », a expliqué M. Peska.

    En cours de conservation

    Selon l’agence de presse tchèque CTK, l’ossature du puits était construite à l’aide de quatre poteaux placés dans les coins et incisés pour y placer les planches. Jusqu’à présent, les scientifiques estimaient que cette technologie n’avait été utilisée que beaucoup plus tard.

    Les archéologues ont enlevé le puits ainsi que la terre qu’il contenait, et qui est également testée pour donner aux scientifiques une idée de l’environnement néolithique, la dernière période de l’âge de pierre.

    « Le puits est actuellement en cours de conservation et, une fois cela fait, il sera transporté dans un musée à [la ville voisine de] Pardubice dans environ deux ou trois ans », a déclaré M. Peska.

     

    source:https://www.lemonde.fr/sciences/article/2020/02/04/le-plus-ancien-puits-en-bois-du-monde-decouvert-en-republique-tcheque_6028396_1650684.html

    Continuer
  • « Ne répandez pas l’Islam sinon nous vous tuerons »

    Une mosquée de la ville de Brno, en République tchèque, a été vandalisée, des graffitis menaçants envers les musulmans et l’Islam, ont été marqués sur sa façade.

    Refus de l’Islam et menaces de mort

    Ces messages désobligeants et provocateurs menacent de tuer les musulmans du pays s’ils propageaient l’islam. Voici la transcription de l’inscription de couleur verte pulvérisée sur la mosquée :

    Ne répandez pas l’islam en République tchèque! Sinon, nous vous tuerons

    La police sur les dents

    La police a pris l’affaire au sérieux et est à la recherche de ces criminels. Le porte-parole de la police locale, Bohumil Malasek, a déclaré à l’AFP que l’enquête avait commencé et qu’ils vérifiaient attentivement les images de vidéosurveillance autour de la mosquée et dans les environs.

    Nous enquêtons sur l’affaire depuis vendredi après-midi, le délit est actuellement considéré comme simple dégâts matériels envers les biens d’AUTRUI

    Une menace très sérieuse

    Au lendemain de ces faits, les musulmans de Brno se sont réunis pour condamner les attaques contre leur mosquée.  Le chef du Centre des communautés musulmanes tchèques, Muneeb Hassan Alrawi, a déclaré dans un communiqué que ces graffitis constituaient une menace sérieuse et directe qui ne devait pas être prise à la légère. De plus, c’est la seule mosquée de toute la ville de Brno.

    Nous prenons cette affaire très au sérieux et nous la voyons comme une menace directe contre notre communauté, ce n’est pas un appel anonyme sur Internet. Nous devons également la voir à la lumière des attaques contre les mosquées qui se généralise dans le monde et en fonction de l’atmosphère islamophobe qui devient oppressive en République tchèque.

    L’Islam et la population musulmane en forte minorité

    La population musulmane en République tchèque est infime, le recensement officiel de 2011 montre qu’il y a à peine 3 358 musulmans dans le pays. Cependant, d’autres estimations non officielles suggèrent plutôt qu’il y aurait de 10 000 à 20 000 musulmans résidant dans le pays. Les partis de droite affirment qu’il y a un plus grand nombre de musulmans pour jouer sur la peur de l’invasion.

    La vague de migrants musulmans a culminé en Europe à partir de 2015, lorsque l’Allemande Angela Merkel a ouvert les portes à des millions de migrants qui se sont répandus dans l’Union européenne. Tout cela a attisé des sentiments anti-musulmans en Europe comme en République tchèque.

     

    source: https://www.alnas.fr/actualite/republique-tcheque-ne-repandez-pas-islam-sinon-nous-vous-tuerons/

    Continuer

Nouveaux Articles

Populaires