Faits divers

Hoster, un hébergeur pas comme les autres pour tous vos sites web (wordpress, boutique en ligne, hébergement de domaines) à des prix très abordables. Hoster est la solution idéale pour tous vos sites web.

 

  • Mexique : Un deuxième défenseur des papillons et de l’environnement tué en une semaine

    ASSASSINATS - Un premier militant écologiste, porté disparu depuis mi-janvier, avait été retrouvé mort dans la même zone quelques jours plus tôt

    Le corps sans vie d’un écologiste a été retrouvé ce samedi dans une réserve de papillons monarques au Mexique. Il s’agit du deuxième assassinat d’un militant défenseur des papillons dans le pays en une semaine.

    Raul Hernandez Romero a été découvert mort à Las Balistas, dans l’Etat de Michoacan. Son corps portait « des ecchymoses sur différentes parties du corps ainsi qu’une blessure à la tête, causée par un objet tranchant », précise le parquet dans un communiqué ce lundi. La victime, guide touristique dans cette réserve de papillons inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, était portée disparu depuis le 27 janvier.

    Conflit autour de l’abattage illégal d’arbres

    Son corps a été découvert non loin de l’endroit où avait été assassiné Homero Gomez Gonzalez, un militant écologiste connu dans la région. Le corps de cet homme de 50 ans, administrateur de la réserve de papillons, a été découvert ce mercredi. Il était porté disparu depuis le 14 janvier. Selon des militants écologistes, la mort de Gonzalez pouvait être liée à un litige sur l’abattage illégal d’arbres par des bûcherons.

    Le papillon monarque (Danaus plexippus) parcourt chaque année jusqu’à 4.500 km du Canada et des États-Unis pour s’établir en colonies dans les forêts tempérées de conifères du centre-ouest du Mexique. La population de cette espèce a considérablement diminué en raison des insecticides, de la déforestation et du changement climatique.

     

    source: https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/mexique-un-deuxi%c3%a8me-d%c3%a9fenseur-des-papillons-et-de-lenvironnement-tu%c3%a9-en-une-semaine/ar-BBZFUd9?li=AAaCKnE

    Continuer
  • Un élève de 11 ans tue sa professeure et se suicide

    Un élève de onze ans a tué une enseignante et blessé six personnes avant de se suicider vendredi dans une école au Mexique, choquant un pays plus habitué à ce genre de drame aux États-Unis.

    Au moins deux personnes ont été tuées et plusieurs autres blessés dans une fusillade qui a éclaté vendredi 10 janvier, vers 09h00 heure locale, au collège Cervantes de la ville mexicaine de Torreon, a annoncé le journal local El Siglo de Torreon.

    Au moins deux personnes ont été tuées et six autres blessés dans une fusillade qui a éclaté vendredi 10 janvier, vers 09h00 heure locale, au collège Cervantes de Torreon situé dans la ville mexicaine de Torreon (nord), a annoncé le journal local El Siglo de Torreon.

    ​Un enfant de 11 ans, élève de sixième, a ouvert le feu sur ses camarades de classe, tuant un enseignant avant de se donner la mort, a précisé le maire de Torreon, Jorge Zermeno, cité par le journal mexicain El Diario de Coahuila.

    L'enfant avait deux armes sur lui pendant l'attaque, a déclaré M.Zermeno.

    L'administration​ du collège a évacué les élèves. La police a établi un périmètre de sécurité autour de l'établissement. 

    Les rues voisines ont été bouclées par la police pour faciliter l'évacuation des élèves et du personnel ainsi que le travail des médecins.

    Le procureur général de l'État de Coahuila a lancé une enquête.

    «Nous menons déjà une enquête, mais même le père du garçon ne sait pas comment il a eu accès à l'arme», a déclaré aux journalistes un représentant du parquet, Maurilio Ochoa.

    Selon les premiers éléments de l'enquête, le jeune agresseur aurait agi sous l'influence d'un jeu vidéo, a affirmé le gouverneur de l'État de Coahuila, Miguel Angel Riquelme, lors d'une conférence de presse.

     

    source: https://fr.sputniknews.com/international/202001101042748988-une-fusillade-aurait-fait-des-morts-et-blesses-dans-une-ecole-au-mexique/

    Continuer
  • Neuf membres d’une communauté mormone dont six enfants assassinés,

     

    Au moins trois femmes et six enfants appartenant à une communauté mormone américaine ont été assassinés lundi dans une embuscade, au Mexique, à Rancho de la Mora, à la limite entre les Etats de Chihuahua et de Sonora, près de la frontière avec les Etats-Unis. Ils étaient établis dans le nord du pays depuis plusieurs années.

    Les corps criblés de balles d'une mère et de ses quatre enfants ont d'abord été découverts à bord de leur camionnette calcinée, à bord de laquelle ils se dirigeaient vers la frontière américaine, a déclaré l'un des chefs de la communauté, Julian Lebaron, par ailleurs activiste anti-criminalité et cousin de la mère de famille assassinée.

    Au moins trois femmes et six enfants appartenant à une communauté mormone américaine ont été assassinés lundi dans une embuscade, au Mexique, à Rancho de la Mora, à la limite entre les Etats de Chihuahua et de Sonora, près de la frontière avec les Etats-Unis. Ils étaient établis dans le nord du pays depuis plusieurs années.

    Les corps criblés de balles d'une mère et de ses quatre enfants ont d'abord été découverts à bord de leur camionnette calcinée, à bord de laquelle ils se dirigeaient vers la frontière américaine, a déclaré l'un des chefs de la communauté, Julian Lebaron, par ailleurs activiste anti-criminalité et cousin de la mère de famille assassinée.

    « Ils leur ont tendu une embuscade, ils ont ouvert le feu sur la camionnette et ils l'ont brûlée avec ses quatre enfants. C'est un massacre », a affirmé Julian Lebaron à Radio Formula.

    Deux autres véhicules qui accompagnaient le premier ont été retrouvés plusieurs heures plus tard, avec les corps sans vie de deux autres femmes et de deux enfants à l'intérieur.

    Une zone infestée de narcotrafiquants

    Entre cinq et six autres enfants, dont l'un a été blessé par balle, ont réussi à s'échapper et à rentrer chez eux à pied, et une fillette était portée disparue après avoir couru dans les bois pour se cacher, a précisé Julian Lebaron, qui a dit ignorer les auteurs et les motivations de l'attaque.

    Le procureur de Chihuahua, César Augusto Peniche, a indiqué pour sa part que le nombre de victimes reste « confus ». Le journal mexicain El Diario de Juarez évoque la mort de 12 personnes, trois femmes et neuf enfants, lors de cette attaque.

     

    Des images montrant les présumées victimes de l'attaque ont été partagées sur les réseaux sociaux, mais le gouvernement fédéral n'a pour le moment pas réagi, en dépit des appels de Julian Lebaron à l'envoi d'hélicoptères pour localiser les victimes et secourir d'éventuels blessés.

    source: http://www.leparisien.fr/faits-divers/mexique-neuf-membres-d-une-communaute-mormone-assassines-dont-six-enfants-05-11-2019-8186469.php

    Continuer

Nouveaux Articles

Populaires