Coronavirus Angleterre

  • Coronavirus: le Royaume-Uni envisage une quarantaine obligatoire pour les voyageurs

    Boris Johnson doit annoncer demain les premières mesures de déconfinement au Royaume-Uni.

    ROYAUME-UNI - Le gouvernement britannique envisage d’introduire une quatorzaine obligatoire pour la plupart des arrivées internationales au Royaume-Uni, selon la presse de samedi, malgré la pression croissante pour desserrer les restrictions imposées par la lutte contre le coronavirus.

    Hormis celles qui entrent dans le pays depuis l’Irlande voisine, toutes les personnes arrivant par voie aérienne, maritime et ferroviaire devront s’isoler pendant deux semaines, rapporte le Times.

    Des vérifications ponctuelles de l’adresse donnée par les voyageurs seront effectuées, avec des sanctions possibles, de l’amende de 1000 livres (1100 euros) à l’expulsion, ajoute le média, qui précise que le Premier ministre Boris Johnson doit annoncer cette mesure dimanche.

    La BBC de son côté avance que la quatorzaine doit entrer en vigueur fin mai, citant des sources gouvernementales et l’organisme de l’industrie aéronautique Airlines UK.

    Un déconfinement progressif

    Boris Johnson doit s’exprimer dimanche sur un éventuel assouplissement du confinement en Angleterre, décrété le 23 mars, mais qui s’annonce d’ores et déjà très limité.

    “Il n’y aura pas de changements spectaculaires du jour au lendemain, nous serons très très prudents lorsque nous assouplirons les restrictions actuelles, car les données que nous présentons chaque jour montrent que nous ne sommes pas tirés d’affaire”, a ainsi prévenu vendredi le ministre de l’Environnement George Eustice au cours du point de presse quotidien du gouvernement sur la pandémie.

    Il a annoncé 626 morts supplémentaires dues au nouveau coronavirus, portant le total à 31.241 et faisant ainsi du Royaume-Uni le deuxième pays le plus endeuillé derrière les Etats-Unis.

    Le gouvernement autonome du Pays de Galles a annoncé vendredi de légères modifications dans le dispositif de confinement. Les Gallois pourront sortir faire de l’exercice plus d’une fois par jour, sans trop s’éloigner de leur foyer. Les magasins de jardinage pourront rouvrir et bientôt les bibliothèques. Mais la population est appelée à continuer de travailler à domicile si possible.

     

    source: https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-le-royaume-uni-envisage-une-quatorzaine-obligatoire-pour-les-voyageurs_fr_5eb6accac5b69c4b317b4469

     
    Continuer
  • Coronavirus: une maladie peut-être liée au Covid-19 touche des enfants en France et en Grande-Bretagne

    Un consortium se réunit ce mercredi 29 avril au sujet d'un nouveau syndrome qui provoque une inflammation des vaisseaux sanguins et des diarrhées chez les enfants. Le lien n'est pas établi avec le Covid-19, mais les médecins lancent une alerte car le nombre de cas augmente en Europe.

    Le lien entre le coronavirus Covid-19 et la multiplication d'une nouvelle maladie touchant les enfants n'est pas encore établi, mais la coïncidence trouble les scientifiques. De plus en plus d'enfants présentent des problèmes proches d'un syndrome du choc toxique (SCT) et d'un syndrome de Kawasaki, notamment en Grande-Bretagne, mais aussi en France : fièvre, inflammation cardiaque, inflammation des ganglions, douleurs abdominales et symptômes gastro-intestinaux. Plusieurs spécialistes ont décidé de se réunir, ce mercredi, pour lancer un consortium sur le sujet.

    Certains enfants testés positif au Covid-19

    Une douzaine d'enfants ont été récemment admis en soins intensifs au Royaume-Uni après avoir développé une forme atypique d'une maladie des vaisseaux sanguins, qui ressemble à la maladie de Kawasaki. Les autorités sanitaires tentent d'établir s'il existe un lien avec la pandémie de coronavirus.

    Le professeur Russel Vinet, du Royal College of Paediatrics and Child Health (RCPCH) rappelle qu'une faible proportion d'enfants développe des formes graves du coronavius. Le ministre britannique de la santé, Matt Hancock s'est exprimé sur la radio LBC : 

    Nous ne sommes pas sûrs à 100% parce que certaines des personnes qui l'ont contractée n'ont pas été testées positives (au coronavirus). Nous faisons donc actuellement beaucoup de recherches. - Matt Hancock

    Une alerte est lancée, et la professeure Isabelle Kone Paut, rhumatologue à l'hôpital Kremlin Bicêtre près de Paris s'alarme : "Depuis un mois, on reçoit régulièrement des appels de réanimateurs pour des enfants qui présentent un tableau de myocardite sévère et qui ont en plus des signes de la maladie de Kawasaki, certains d'entre eux ont été testés positifs au Covid-19".

    Une quinzaine d'enfants en France

    En France, le ministre de la Santé Olivier Véran a déclaré ce mercredi sur franceinfo prendre cette alerte "très au sérieux" et a annoncé qu'une quinzaine d'enfants malades ont été signalés en France. Des enfants âgés de 2 à 10 ans, a expliqué le docteur Isabelle Kone Paut dans le quotidien régional La Dépêche du Midi.

    Olivier Véran a reçu l'alerte "de la part d'équipes parisiennes", lui indiquant qu'en France, "une quinzaine d'enfants présentent des symptômes de fièvres, digestifs et un syndrome inflammatoire vasculaire assez général qui peut provoquer une défaillance cardiaque". Mais "à ma connaissance, aucun enfant, heureusement, n'est mort de ces complications qui sont des malades assez rares", a-t-il précisé.

    Interrogé sur le fait que ces symptômes pourrait repousser la réouverture des écoles, Olivier Véran a dit qu'il n'a "pas les éléments médicaux concernant ces enfants" et qu'il n'a "absolument pas d'explication médicale à ce stade" pour prendre une quelconque décision. "Nous auront les résultats rapidement sur ces enfants, sur leur dossier médical, pour pouvoir explorer" des solutions.

     

    source: https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/un-nouveau-syndrome-chez-les-enfants-peut-etre-lie-au-coronavirus-1588133913

    Continuer
  • Vaccin contre le coronavirus: l’université d’Oxford lance des tests sur l’homme

    Le ministère explique à franceinfo avoir réalisé cet achat par précaution, "si jamais la chloroquine se révélait validée par les autorités de santé comme étant utile pour lutter contre le Covid-19".

    "Il s'agit d'un achat de précaution", précise le ministère à franceinfo, vendredi 24 avril. L'armée reconnaît avoir acheté à la Chine de la chloroquine, un médicament dont l'efficacité contre le Covid-19 fait débat en France depuis des semaines. "Dans le contexte de fortes tensions des approvisionnements de matières premières à usage pharmaceutique, le ministère des Armées a réalisé un achat de précaution, si jamais la chloroquine se révélait validée par les autorités de santé comme étant utile pour lutter contre le Covid-19", a détaillé l'armée.

     

    Un traitement à base de chloroquine (ou plutôt d'hydroxychloroquine et d'azithromycine, un antibiotique) est prôné depuis le début de l'épidémie de coronavirus par un chercheur marseillais, le professeur Didier Raoult. Mais d'autres scientifiques réclament le temps nécessaire pour tester sérieusement la molécule.

     

    1 500 cas confirmés de coronavirus dans l'armée

    Une vidéo publiée jeudi sur les réseaux sociaux montre une livraison de barils étiquetés comme étant du phosphate de chloroquine, avec des drapeaux chinois et français. Un homme commente les images en évoquant "70 kg" venus de Chine et destiné à la "pharmacie centrale des armées", en présentant une feuille de commande faisant état d'une livraison mardi 21 avril à Roissy. Sur ce point, le ministère n'a pas été en mesure de confirmer tous ces éléments. Ni la date et le lieu, ni la quantité.

    Le ministère des Armées compte 1 500 cas confirmés de coronavirus parmi ses personnels, selon les chiffres fournis par la directrice centrale du service de santé des armées (SSA), "dont une quinzaine en réanimation". Ce nombre inclut le millier de marins du porte-avions Charles-de-Gaulle testés positifs.

     

    source: https://www.msn.com/fr-fr/actualite/coronavirus/info-franceinfo-coronavirus-larm%c3%a9e-confirme-avoir-achet%c3%a9-de-la-chloroquine-un-achat-de-pr%c3%a9caution/ar-BB139bFa?li=AAaCKnE&ocid=UP97DHP

    Continuer
  • Coronavirus : Boris Johnson testé positif

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson a révélé être positif au Covid-19, vendredi 27 mars. "Il l’a annoncé ce matin dans une vidéo publiée sur Twitter. Selon lui, il n’a que des symptômes légers : de la fièvre, un toux persistante. Mais il est effectivement positif. Il n’a donc pas pu tenir sa conférence de presse journalière. Et ce n’est pas non plus le ministre de la Santé, Matt Hancock, qui l’a tenue, car il a lui aussi été testé positif", explique le journaliste Arnaud Comte en duplex de Londres (Royaume-Uni).

    "Les hôpitaux ne sont pas prêts"

    Le médecin chef, conseiller du gouvernement, est lui aussi en quarantaine avec une suspicion de Covid-19. "Voilà comment les Britanniques vont donc essayer de combattre le virus, d’améliorer la situation,  alors qu’on manque cruellement de lits et que les hôpitaux ne sont pas prêts. C’est la raison pour laquelle, que ce soit à Londres, ou dans le nord du pays, à Birmingham ou Manchester, des hôpitaux de campagne sont en train d’être montés pour essayer d’augmenter le nombre de lits disponibles pour soigner ceux qui en ont besoin", conclut le journaliste.

     

    source: https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-boris-johnson-teste-positif_3888155.html

    Continuer
  • Le prince Charles contaminé par le coronavirus

    Le prince Charles a été testé positif au coronavirus. 

    Le prince Charles a été testé positif au coronavirus. Il a développé des «symptômes légers» de la maladie, rapporte la BBC, qui cite Clarence House. «A part ça, il reste en bonne santé et a travaillé depuis son domicile ces derniers jours comme d'habitude», a précisé cette même source.

     

    «Il est impossible de déterminer qui a transmis le virus au prince en raison du nombre important d'engagements publics qu'il a honorés ces dernières semaines», ajoute le communiqué de la maison royale.

    Camilla testé négative

     

    Le test a été mené dans le comté d'Aberdeenshire, en Écosse, où l'héritier du trône britannique âgé de 71 ans et son épouse, Camilla, sont actuellement confinés, dans leur manoir de Birkhall. La duchesse de Cornouailles a de son côté été testée négative au coronavirus.

    La dernière apparition publique du prince remonte au 12 mars dernier et selon le «Guardian», il n'aurait pas vu la reine Elizabeth II depuis le 13 mars. De son côté, la souveraine a quitté Londres le 19 mars, pour se confiner au château de Windsor.

     

    source: https://www.parismatch.com/Royal-Blog/Royaume-Uni/Le-prince-Charles-contamine-par-le-coronavirus-1679957

    Continuer

Nouveaux Articles

Populaires