Colombie

  • Colombie: les incendies se multiplient dans la forêt amazonienne

    L'Amazonie compterait plus de 1 800 foyers de chaleur susceptibles de se transformer en incendies.

    Chaque semaine, de nouveaux incendies sont signalés en Colombie. Par exemple, dans la nuit du samedi 22 février, un feu a commencé à dévorer des dizaines et des dizaines d’hectares dans la montagne de La Macarena et menaçait d’arriver à Caño Cristales, l'un des sites touristiques les plus précieux du sud de la Colombie. Il s'agit d'une rivière aux cinq couleurs qui doit ce surnom aux plantes endémiques qui colorent l'eau la moitié de l'année. Heureusement, l'incendie a été maîtrisé de justesse.

    Le problème, c'est que depuis le début de l'année, ce type d'incendie se multiplie. À ce jour, six régions sont en alerte rouge. Selon l'IDEAM, l’Institut d’hydrologie, de météorologie et d’études environnementales, 716 municipalités sur l’ensemble du territoire national présentent un risque d'incendie. Et l’Amazonie compterait plus de 1 800 foyers de chaleur susceptibles de se transformer en incendies.

    Le déboisement montré du doigt

    La Colombie est en période sèche en ce moment, depuis décembre et jusqu'à la fin du mois de février. Un climat propice aux feux de forêts et qui met donc en danger la jungle. Selon un rapport de l’Institut de recherche sur l’environnement de l’Amazonie (IPAM), les incendies sont directement liés au déboisement. D'après les experts, l’accaparement des terres et l’expansion de la frontière entre l’agriculture et l’élevage sont les principaux responsables.

    C'est-à-dire que plus les Colombiens travaillent la terre et déboisent la jungle, plus les incendies peuvent se propager facilement. En plus de ce phénomène, certains paysans profitent de cette période pour brûler leurs détritus accumulés depuis le début de l'année, engendrant un autre risque d'incendie. La situation est jugée inquiétante car ces incendies détruisent les écosystèmes de l'Amazonie. Les institutions appellent à la prévention.

    Un projet de loi au Congrès

    Depuis septembre dernier, le parti politique l’Alliance verte et un groupe de recherche de l’Université Nationale de Colombie ont établi un projet de loi qu'ils ont transmis au Congrès. L'objectif est la création d'une politique nationale de prévention, de gestion et de contrôle des incendies. En clair, ce projet prône l’utilisation de la technologie comme outil de contrôle. L'idée est de pouvoir détecter, par exemple, les endroits où des incendies peuvent se produire et ainsi les prévenir ou les gérer, car certains écosystèmes sont tributaires du feu, c’est-à-dire que des feux contrôlés sont nécessaires à la survie d’autres espèces. Dans d’autres cas, cette loi permettra la prévention de catastrophes majeures.

     

    source: https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/en-direct-du-monde/en-colombie-les-incendies-se-multiplient-dans-la-foret-amazonienne_3824107.html

    Continuer

Nouveaux Articles

Populaires