Canada

  • Haute-Gatineau: un séisme de magnitude 4,2

    Les résidents de Maniwaki devraient avoir été en mesure de ressentir un séisme de magnitude 4,2 à 15 h 03 samedi.

    L'épicentre se trouve en bordure de la route 117, à la frontière entre la réserve faunique La Vérandrye et le village de Grand-Remous.

    Le tremblement de terre aurait été ressenti jusqu'à Mont-Laurier et Pembroke en Ontario.

    Aucun dommage n'a été signalé à la Sûreté du Québec.

     

    source: https://www.msn.com/fr-ca/meteo/other/un-s%c3%a9isme-de-magnitude-42-en-haute-gatineau/ar-BB13QKdL

    Continuer
  • Canada: la mère du Premier ministre Justin Trudeau hospitalisée après un incendie

    Margaret Trudeau a été transportée d’urgence à l’hôpital dans la nuit de lundi à mardi, à Montréal, après un début de sinistre à son domicile.

    L'année 2020 n'épargne aucune frayeur au Premier ministre canadien, Justin Trudeau. Après la contamination en mars dernier de son épouse, Sophie Grégoire, par le coronavirus, voilà que sa mère, Margaret Trudeau, a été transportée d'urgence à l'hôpital dans la nuit de lundi à mardi, à Montréal, après un début d'incendie à son domicile.

    Selon la chaîne publique Radio-Canada, Margaret Trudeau, 71 ans, veuve de l'ancien Premier ministre Pierre Elliott Trudeau, a été hospitalisée après avoir été incommodée par la fumée dégagée par l'incendie. Sa vie ne serait pas en danger.

    Le sinistre, dont la cause demeure inconnue, a débuté vers 23h25 locales (soit 3h25 GMT) sur la terrasse de la mère du Premier ministre, dans un immeuble de sept étages, selon Radio-Canada.

     
     
    Le 28 avril 2020 à 17h11, modifié le 28 avril 2020 à 17h36

    L'année 2020 n'épargne aucune frayeur au Premier ministre canadien, Justin Trudeau. Après la contamination en mars dernier de son épouse, Sophie Grégoire, par le coronavirus, voilà que sa mère, Margaret Trudeau, a été transportée d'urgence à l'hôpital dans la nuit de lundi à mardi, à Montréal, après un début d'incendie à son domicile.

    Selon la chaîne publique Radio-Canada, Margaret Trudeau, 71 ans, veuve de l'ancien Premier ministre Pierre Elliott Trudeau, a été hospitalisée après avoir été incommodée par la fumée dégagée par l'incendie. Sa vie ne serait pas en danger.

    Le sinistre, dont la cause demeure inconnue, a débuté vers 23h25 locales (soit 3h25 GMT) sur la terrasse de la mère du Premier ministre, dans un immeuble de sept étages, selon Radio-Canada.

     

    Il a rapidement été maîtrisé par quelque 70 pompiers dépêchés sur place. Hormis Margaret Trudeau, trois autres familles ont été évacuées.

    Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a confirmé mardi que sa mère se portait bien après son hospitalisation pendant la nuit. « J'ai été en contact avec [elle] et, heureusement, elle va bien », a-t-il écrit sur Twitter.

    « Merci à tous ceux qui ont pensé à nous. Je voudrais également remercier les premiers répondants pour leur travail incroyable. Mes pensées vont aux autres familles touchées par cet incendie », a-t-il ajouté.

     

    source: http://www.leparisien.fr/faits-divers/canada-la-mere-du-premier-ministre-justin-trudeau-hospitalisee-apres-un-incendie-28-04-2020-8307483.php

    Continuer
  • La région de Montréal secouée par un séisme d’une magnitude de 3,6

    Un tremblement de terre d’une magnitude de 3,6 sur l’échelle de Richter a secoué le sud du Québec, tôt dimanche matin.

    Selon Séismes Canada, l’épicentre était située à 35 kilomètres au ouest-sud-ouest de la ville de Sorel-Tracy.

    Sur les réseaux sociaux, plusieurs Montréalais ont affirmé avoir été réveillés par la secousse, mais aucun dommage n’a été rapporté.

    Le séisme a frappé à 3h21 et était d’une profondeur de 18 kilomètres.

    Le 6 mars dernier, un séisme d’une magnitude 3,3 avait également été ressenti à Montréal au milieu de la nuit

     

    source: https://journalmetro.com/actualites/2433957/la-region-de-montreal-secouee-par-un-seisme-dune-magnitude-36/

    Continuer
  • Des scientifiques ont découvert les fragments d’un ancien continent au large du Canada

    Au large des côtes canadiennes, sur l’Île de Baffin, des chercheurs ont découvert des fragments d’un ancien continent, qui remontent à environ 150 millions d’années.

    Des chercheurs ont découvert le fragment d’un ancien continent, vieux d’environ 150 millions d’années, sur l’île de Baffin, située entre le Canada et le Groenland. Ils viennent de publier les résultats de leurs travaux dans le Journal of Petrology, un journal universitaire de l’académie d’Oxford, au Royaume-Uni.

    Une caractéristique minérale inattendue

    L’île de Baffin est la cinquième plus grande île du monde. D’une taille de 500 000 kilomètres carrés, elle fait partie du Nunavut, territoire reconnu du Canada, officiellement créé en 1999. Mais cette découverte montre que cette vaste étendue serait bien plus ancienne.

    En analysant des échantillons de roche magmatique récupérés lors de forages d’exploration de diamant dans le sud de l’île, les chercheurs ont identifié une caractéristique minérale qu’ils ne s’attendaient pas à trouver sur ces morceaux de kimberlite, roche diamantifère qui tient son nom de la ville de Kimberley en Afrique du Sud.

     

    Les morceaux de kimberlite, quand ils remontent à la surface lors du forage, accrochent d’autres roches sur leur passage. Maya Kopylova l’une des chercheuses de l’étude, explique : « Les roches qu’ils remontent sont des fragments solides, accrochés à leur surface. Elles transportent de nombreux éléments qui nous en apprennent beaucoup sur les conditions ayant régné sous la surface de notre planète au fil du temps. »

    Des fragments vieux de 150 millions d’années

    Selon les scientifiques, la composante géologique de ces fragments provient d’une dispersion colossale qui s’est produite il y a environ 150 millions d’années, lors de la création d’un rift. Ce terme anglais qui signifie « fissure » ou « crevasse », désigne un fossé d’effondrement aux bords surélevés.

    Pour un rift continental, comme celui-ci qui intéresse les chercheurs de cette étude, le phénomène est généralement créé par une activité sismique plus ou moins forte, lors de l’extension de la croûte continentale, considérée comme l’armature des continents.

    Avec ces échantillons, les scientifiques estiment être en mesure de « reconstruire les formes des anciens continents. Nous pouvons maintenant comprendre et cartographier non seulement la mince couche supérieure de la Terre, qui représente 1 % du volume de la planète, mais aussi ce qu’il y a beaucoup plus en profondeur. »

     

    source:https://www.ouestfrance.fr/leditiondusoir/data/87029/reader/reader.html#!preferred/1/package/87029/pub/123221/page/13

    Continuer
  • Canada: un séisme de magnitude 3,3 ressenti à Montréal

    (Montréal) Un tremblement de terre de magnitude 3,3 a été ressenti sur l’île de Montréal vendredi, au milieu de la nuit.

    Séismes Canada a situé l’épicentre de la secousse dans l’est de l’île de Montréal, à une profondeur de 11,8 kilomètres.

    Les réactions ont été nombreuses sur les réseaux sociaux, mais aucun signalement du séisme n’avait été fait au central téléphonique d’urgence 911 selon ce qu’a rapporté le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) une quarantaine de minutes après la secousse qui a été ressentie à 3 h 22, notamment au centre-ville. Aucun appel n’a été fait à la Sûreté du Québec (SQ) à ce sujet.

    Il s’agissait du septième tremblement de terre à avoir été constaté au Québec depuis le début de l’année, mais du premier à être signalé en région urbaine.

    Les deux plus récents sont survenus dans les Laurentides : le 22 février, de magnitude 2,9, à 10 kilomètres au sud-ouest de Sainte-Agathe-des-Monts, et le 7 février, de magnitude 3,0, à 22 kilomètres au sud-ouest de L’Annonciation.

    Il y a eu une secousse de magnitude 3,1 le 3 février en Outaouais, à 19 kilomètres au nord-ouest de Maniwaki.

    Trois séismes ont été mesurés les 13, 14 et 17 janvier au sud-est de Huntingdon, en Montérégie. Leur magnitude variait entre 2,6 et 4,0.

    Séismes Canada signale qu’un tremblement de terre de 3,3 tel celui signalé vendredi à Montréal est enregistré par les sismographes locaux, mais qu’il n’est généralement pas ressenti. Entre les magnitudes 3,5 et 5,4, il est souvent ressenti, mais il cause rarement des dommages.

    L’incertitude dans l’estimation de la magnitude est approximativement plus ou moins 0,3 unités. Les sismologues révisent souvent les estimations de magnitude au fur à mesure qu’ils obtiennent et analysent les données supplémentaires.

    De plus, les effets des tremblements de terre varient grandement selon la distance et les conditions du sol, notamment.

     

    source: https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/202003/06/01-5263533-un-seisme-de-magnitude-33-ressenti-a-montreal.php

     

    Continuer

Nouveaux Articles

Populaires