Russie

  • Russie: des restes de prisonniers des nazis retrouvés dans une fosse commune

    À la veille de la célébration des 75 ans de la victoire de 1945 sur l'Allemagne nazie ce samedi, la Russie a révélé vendredi la mise au jour d'une fosse commune contenant les corps de victimes soviétiques.

    Une fosse commune contenant les ossements de 134 militaires et civils a été mise au jour dans la région de Léningrad, en Russie, a annoncé vendredi le Comité d'enquête russe.

    Il s'agit des corps de prisonniers soviétiques détenus puis exécutés par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. 

    Ces prisonniers étaient dans un camp dit à "régime très sévère" établi en 1941 dans la ville de Louga, occupée par les forces allemandes alors qu'elles assiégeaient la ville de Léningrad (actuelle Saint-Pétersbourg).

    Parmi les prisonniers, les nazis ont exécuté en premier lieu des responsables militaires et politiques, précise le communiqué.

    Léningrad a été assiégée pendant 872 jours, entre 1941 et 1944. Ce blocus a fait au moins 800 000 morts.

    Un 9 mai morne en Russie

    Vladimir Poutine a célébré ce samedi une Russie "invincible", lors des commémorations de la victoire sur l’Allemagne nazie, une cérémonie sans faste et ni grand défilé militaire en raison de la pandémie de coronavirus.

    Le 9 mai, avec sa grandiose parade d’armements, symbolise d’ordinaire la politique étrangère offensive du président russe qui a orchestré ces dernières années le retour de la puissance de son pays sur la scène internationale.

     

    source: https://www.estrepublicain.fr/faits-divers-justice/2020/05/09/des-restes-de-prisonniers-des-nazis-retrouves-dans-une-fosse-commune

    Continuer
  • Russie: un séisme de magnitude 7,5 au large des îles Kouriles

    Le séisme a eu lieu à 59 kilomètres de profondeur. Une alerte au tsunami a été émise puis rapidement levée par l'Institut de géophysique américain.

    La terre a tremblé ce mercredi matin au large des îles Kouriles en Russie. C'est un séisme d'une magnitude 7,5 qui s'est produit à une profondeur de 59 km, a indiqué l'Institut de géophysique américain (USGS). Il s'est déclenché à environ 1 400 kilomètres au nord-est de la ville japonaise de Sapporo, a précisé l'USGS.

    De son côté, le Centre national américain d'alertes au tsunami a émis une alerte au tsunami, mais celle-ci a rapidement été levée.

    Les Kouriles sont un archipel situé à l'extrémité orientale de l'île nipponne de Hokkaido. Les quatre îles les plus méridionales des Kouriles – Habomai, Shikotan, Etorofu et Kunashiri – sont l'objet d'un différend entre Moscou et Tokyo depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les Kouriles sont appelées Territoires du Nord au Japon.

     

    source: https://www.lepoint.fr/monde/russie-un-seisme-de-magnitude-7-5-au-large-des-iles-kouriles-25-03-2020-2368661_24.php

    Continuer
  • Russie : trois personnes meurent dans une piscine remplie de glace carbonique

    Les victimes ont plongé dans la piscine après que la glace carbonique a été introduite dans l'eau pour créer un effet de fumée au dessus du bassin.

    Quand la fête vire au cauchemar. Trois personnes ont trouvé la mort lors d'une fête d'anniversaire à Moscou après avoir plongé dans une piscine dans laquelle avaient été jetés quelques 30 kilogrammes de glace carbonique, ont rapporté les enquêteurs et médias russes ce samedi 29 février.

    Deux personnes sont mortes sur place et une troisième à l'hôpital, a précisé le Comité d'enquête russe, ajoutant qu'une enquête avait été ouverte. Quatre autres personnes ont été blessées.

    La fête était organisée dans un centre aquatique de la capitale russe pour célébrer l'anniversaire d'Ekaterina Didenko, une star d'Instagram spécialisée dans les produits pharmaceutiques avec plus d'un million d'abonnés.

     

    Selon l'agence TASS, le mari de Ekaterina Didenko, Valentin, fait partie des personnes tuées. Les victimes ont plongé dans la piscine après que la glace carbonique a été introduite dans l'eau pour créer un effet de fumée au dessus du bassin, a précisé l'agence de presse Ria Novosti. Le jet dans de l'eau de glace carbonique, la forme solide du dioxyde de carbone, peut créer des tourbillons de fumée, mais également provoquer une explosion.

     

    source: https://www.rtl.fr/actu/international/russie-trois-personnes-meurent-dans-une-piscine-remplie-de-glace-carbonique-7800180853

    Continuer
  • Dans l'Arctique russe, le cannibalisme en hausse chez les ours blancs

    Le manque de nourriture pourrait pousser les mâles à manger les oursons, selon un chercheur russe.

    S'entre-dévorer pour survivre : les cas de cannibalisme recensés parmi les ours polaires de l'Arctique russe sont en hausse, selon des chercheurs expliquant partiellement le phénomène par le manque de nourriture dans une région bouleversée par l'activité humaine. «Des cas de cannibalisme parmi les ours blancs sont avérés depuis longtemps. Mais alors qu'ils étaient auparavant rarement constatés, ils le sont maintenant assez souvent, ce qui nous inquiète», a affirmé mercredi Ilia Mordvintsev, de l'Institut de l'écologie et de l'évolution Severtsov de Moscou. Cité par l'agence de presse Interfax, le chercheur, qui n'a pas donné de chiffres, a estimé que le manque de nourriture pourrait pousser les mâles à manger les oursons.

    L'habitat des ours et leur zone de chasse sont menacés à la fois par les effets du changement climatique et l'activité humaine accrue en Arctique, devenu une priorité économique et militaire stratégique de la Russie. L'expert a ainsi évoqué l'impact de l'extraction de gaz dans la péninsule de Yamal, un projet international qui a engrangé des milliards d'euros de bénéfices. L'augmentation du trafic maritime entre la mer des Barents et le golfe du fleuve Ob, liée au développement du projet, a réduit le territoire de chasse des animaux, selon lui. «Maintenant la glace dans le golfe de l'Ob, qui avait toujours été une terre de chasse pour les ours blancs, est brisée toute l'année», a-t-il noté.

    Chasse plus près des zones habitées

    Le chercheur note cependant que la hausse des cas observés de cannibalisme chez les ours blancs peut aussi s'expliquer, en partie, par la présence accrue d'humains observant le phénomène. «Nous avons maintenant des signalements non seulement de chercheurs, mais aussi du nombre croissant d'employés d'entreprises gazières et pétrolières et du ministère de la Défense» déployés dans l'Arctique, a précisé Ilia Mordvintsev.

    Selon un autre expert russe, Vladimir Sokolov, la taille des glaces arctiques en fin d'été a baissé de 40% lors des 25 dernières années. Il a évoqué la possibilité qu'à l'avenir les ours blancs ne chassent plus sur la banquise, mais uniquement sur les côtes ou les archipels de haute latitude. Les incursions d'ours polaires en quête de nourriture près de zones habitées sont de plus en plus fréquentes dans le Nord de la Russie.

    En juin, une ourse polaire affamée a été aperçue aux abords d'une ville russe, à plus de 800 kilomètres de son habitat naturel, puis capturée et prise en charge par des vétérinaires. En février 2019, les autorités russes ont décrété l'état d'urgence en Nouvelle-Zemble à cause de l'afflux de dizaines d'ours polaires agressifs, à la recherche de nourriture.

     

    source: https://www.lefigaro.fr/sciences/dans-l-arctique-russe-le-cannibalisme-en-hausse-chez-les-ours-blancs-20200227

    Continuer
  • Russie : deux adolescents suspectés de préparer une fusillade arrêtés

    TERRORISME Les deux jeunes prévoyaient d’attaquer un « établissement scolaire » de Saratov, sur la Volga, selon les services de sécurité russes

    Suspectés de préparer une attaque dans une école en utilisant des armes et des explosifs artisanaux, deux adolescents ont été arrêtés en Russie, ont indiqué les services de sécurité (FSB) dans un communiqué publié ce mercredi.

    Nés en 2005 et de nationalité russe, les deux jeunes étaient actifs sur divers sites Internet où ils faisaient l’apologie du meurtre de masse et du suicide, a expliqué le FSB. Ils prévoyaient d’attaquer un « établissement scolaire » de Saratov, ville située sur la Volga.

    Une « vengeance »

    Le FSB précise que leur arrestation a eu lieu dans un ancien abri antibombes où les adolescents conservaient un fusil à canon scié et prévoyaient de fabriquer des « mélanges incendiaires » grâce à des instructions trouvées sur Internet. Une enquête a été ouverte contre eux pour « appartenance à un groupe prévoyant de multiples meurtres ».

    Selon l’agence de presse russe Tass, un des suspects a indiqué aux enquêteurs qu’il souhaitait agir par « vengeance » et prévoyait de tuer 40 personnes. Selon les agences de presse russes, depuis 2018, le FSB a empêché 50 attaques contre des écoles et démantelé 150 groupes de jeunes « extrémistes » actifs sur Internet.

    Plusieurs affaires montées de toutes pièces, selon des ONG

    Fin 2018, un adolescent de 18 ans avait abattu 20 personnes avant de suicider dans une attaque contre un établissement scolaire de la ville de Kertch, dans la péninsule ukrainienne de Crimée annexée en 2014 par la Russie. En parallèle, les accusations de terrorisme ou d’extrémisme visant divers groupes politiques, en particulier des jeunes, se sont multipliées en Russie.

     

    Mi-février, sept jeunes hommes accusés par le FSB de préparer des attentats se sont vu infliger des peines de six à dix-huit ans de prison, suscitant une vague d’indignation et des appels à leur libération. Selon des ONG de défense des droits humains, cette affaire a été montée de toutes pièces, avec falsification de preuves et aveux obtenus sous la torture.

     

    source: https://www.20minutes.fr/monde/2727267-20200226-russie-deux-adolescents-suspectes-preparer-fusillade-arretes

    Continuer

Nouveaux Articles

Populaires